«Seigneur, si tu avais été là, mon frère ne serait pas mort ». C’est le reproche que Marthe fait à Jésus qui n’est pas arrivé à temps pour guérir son frère. C’est peut être aussi le reproche que certains font à Dieu, aujourd’hui, devant ce nombre toujours plus important de victimes du coronavirus.

Pourquoi Dieu n’arrête t’il pas l’expansion de ce virus ? Pourquoi n’empêche t’il pas tous ces gens de tomber malade, de mourir ?

Ces questions qui habitent notre cœurs, habitaient également le cœur de Marthe et Marie, mais aussi de tous les juifs venus pleurer leur ami Lazare : “Lui qui a ouvert les yeux de l’aveugle, ne pouvait-il pas guérir Lazare ? » 

Pourquoi Dieu laisse t’il le mal et la mort triompher ? Serait-il impuissant ou pire encore impassible à notre sort?

Pour réponse, Jésus va se tourner vers Marthe et lui dire : « Moi, je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ; quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? »

Toute la Bible nous annonce que Dieu veut la vie, qu’il veut le bonheur des hommes. Et Jésus est venus sur terre pour nous le rappeler. Nous n’avons qu’à penser à tous ces signes qu’il donna pour lutter contre les forces du mal en ce monde.

Mais la Bible nous rappelle aussi que l’homme, en se détournant de Dieu, s’est coupé de la source de la vie et du bien, et qu’il a laissé alors entré la mort et le mal. 

Aujourd’hui, Dieu veut rappeler aux hommes qu’il ne les abandonne pas malgré leur infidélité. Par Jésus, Il va donner un signe à Marthe et Marie en ressuscitant leur frère Lazare. Ce signe, il le donne également à tous ceux qui étaient présents, et à nous également qui écoutons cet évangile.

Par la résurrection de Lazare, Jésus manifeste la toute puissance de Dieu sur la vie et sur la mort. Et il nous invite à croire que notre Dieu est un dieu d’amour, il nous invite à lui faire confiance.

Oui, il nous faut retrouver la confiance en Dieu, car si nous voulons traverser la mort pour avoir la vie éternelle, il nous faut croire en ce Dieu tout puissant d’amour. 

Croire en Dieu, ce n’est pas seulement être capable de réciter quelques prières, c’est lui faire suffisamment confiance pour remettre nos vies entre ses mains, c’est le laisser nous guider par son Esprit Saint, certains qu’il nous mènera au bonheur véritable.

Et si nous mettions à profit ce temps du confinement pour mesurer les conséquences sur nos vies d’un monde qui a tourné le dos à Dieu. Et si nous accueillons ce temps de confinement comme l’occasion de remettre notre confiance en Dieu. Peut-être alors, comme Marthe et Marie, verrions-nous la gloire de Dieu.

Leave a Reply

Dernières actualités

Actualités